Israël se prépare à une offensive terrestre à Gaza

Près de 400 raids aériens ont étés menés par Israël à Gaza depuis le début de l’opération « Frontière protectrice », causant la mort de 25 personnes.

Par

Un Palestinien avec un enfant de deux ans à la morgue, tué par les raids israéliens. Crédit : AFP.

Depuis le lancement de l’opération « Frontière protectrice » par Israël le mardi 8 juillet, les attaques aériennes se multiplient sur la bande de Gaza, causant la mort de 25 personnes, dont plusieurs femmes et enfants, et plus de 100 blessés. Dans la seule nuit du mardi au mercredi, près de 160 raids ont été menés sur Gaza.

Dans le même temps, 160 roquettes ont été tirées par le Hamas depuis Gaza, endommageant un centre commercial et faisant retentir les alarmes des villes israéliennes. Le système de défense anti-roquettes israélien « Dôme de fer » a quant à lui intercepté 45 roquettes au cours des dernières 24h.

Israël a rappelé 40 000 réservistes de Tsahal, laissant entrevoir les craintes d’une opération terrestre dans la bande de Gaza. Le gouvernement Netanyahu semble en effet décidé à faire durer l’opération sur une longue durée. Selon lui, « le Hamas a décidé d’entrer dans l’escalade et en paiera le prix fort ». Cité par RFI, le ministre de la Défense israélien, Moshe Yaalon, déclare qu’ « [Israël] frappera avec force jusqu’à ce que le Hamas demande un cessez-le-feu ».

article suivant

3 juillet, 18h : 319 nouveaux cas en 24 heures, 13.288 au total