Neurologie : vrai ou faux sourire ?

Photo : DR

L’être humain serait capable de reconnaître un sourire sincère, selon une récente étude de chercheurs de l’université du Wisconsin et de l’université de Genève. D’après eux, pour comprendre un sourire, nous l’imiterions inconsciemment. L’expérience qu’ils ont menée auprès de 31 volontaires a révélé un mimétisme quasi imperceptible appliqué aux mêmes muscles faciaux que ceux qui sont perçus en vis-à-vis. C’est ce qu’on appelle le « mimicry ». Ces mouvements sont l’abaissement des sourcils, le plissement du coin des yeux, le soulèvement des coins de la bouche et l’ouverture de la mâchoire. Plus le nombre de muscles utilisés est grand, plus le sourire se veut authentique. Il exprime donc une émotion positive réelle. Pour la personne qui reçoit le sourire, plus les micro contractions sont intenses, plus le sourire est perçu comme « vrai ». Dès lors, il est possible de jouer un sourire sincère, selon ces chercheurs, mais il faut être habile. 

article suivant

Une proposition de loi du PPS pour améliorer la situation des diplômés chômeurs en 2019

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.