Marrakech. Un scorpion à l'origine de la bousculade meurtrière

Tragique incident dans la ville ocre. Le 1er juillet, une bousculade provoque le décès de deux vieilles femmes et une dizaine de blessés. Le drame a eu lieu en soirée, lors des habituelles prières surérogatoires, « Tarrawih », dans une école qui fait office de mosquée dans le quartier de Sidi Youssef Ben Ali à Marrakech. Dans son bulletin d’information en français, Al Aoula est revenu sur l’affaire. On y apprend que la cause principale de l’incident est une piqûre de scorpion qu’une femme a ressenti, avant de courir en criant, faisant paniquer les dizaines de personnes qui étaient sur place pour prier.

article suivant

Plus de 90 blessés dans de nouveaux heurts à Jérusalem