Polémique. Un Israélien élu n°2 d'une commission de décolonisation

Mordehai Amohai, un citoyen Israélien, a été élu vice-président d’une commission de l’ONU chargée de l'action en faveur des réfugiés palestiniens, suscitant la colère des pays arabes.

Par

Photo : DR

L’élection le 18 juin de l’Israélien Mordehai Amohai à la vice-présidence de la commission chargée des droits des réfugiés palestiniens a suscité une vive réaction du groupe des États arabes à l’organisation des Nations unies.

Parmi les prérogatives de la quatrième commission de l’Assemblée générale chargée des questions politiques spéciales et de la décolonisation se trouve, au premier rang, l’action pour les réfugiés palestiniens. Cela fait craindre aux pays arabes que le représentant israélien ne tente de bloquer les travaux de l’instance, alors que son pays occupe les territoires palestiniens depuis 1948 et s’oppose fortement au droit au retour des palestiniens sur leurs terres.

Élu avec 38 % des voix

Le représentant du Qatar, président du groupe des États arabes, estime qu’il s’agit d’une « puissance occupante élue à la vice-présidence d’une Commission chargée de la décolonisation, des droits du peuple palestinien et des territoires occupés ». Le diplomate a ainsi appelé à un vote à bulletin secret, après s’être opposé à la candidature israélienne, vote qui s’est conclu par l’élection du représentant israélien par 74 voix pour et 68 abstentions. Soit seulement 38 % des voix des États membres.

Soutenu par 28 États européens, au premier rang desquels le Royaume-Uni, le représentant israélien a invité le groupe des États arabes à se « regarder dans un miroir » en référence aux multiples violations des droits de l’Homme caractérisant des pays tels que l’Arabie Saoudite, l’Iran, ou encore la Syrie. Le représentant libanais a rappelé pour sa part qu’Israël est l’État le plus condamné par l’ONU.

article suivant

Pour la première fois en une décennie, le coût du risque baisse pour les banques marocaines

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.