D’où viennent les grandes familles fassies ?

Hommes de pouvoir, intellectuels mondialement reconnus, magnats de la finance... Craints ou jalousés, les Fassis sont depuis des siècles l’élite du Maroc. Qui sont-ils vraiment et quelle est leur histoire ?

Par

Retour sur un dossier de l’édition TelQuel n°124  du 24 au 30 avril 2004.

Othman Benjelloun, Saâd Kettani, Mohamed Berrada, Abdelhadi Boutaleb, Allal El Fassi, Mohamed Karim-Lamrani, Abdellatif Jouahri, Mohamed Kabbaj et Mohamed Guessous.

De gauche à droite, de haut en bas : Mohamed Kabbaj, Abdelhadi Boutaleb, Abdellatif Jouahri, Mohamed Karim-Lamrani, Allal El Fassi, Mohamed Guessous, Saâd Kettani, Mohamed Berrada et Othman Benjelloun.

L’un des rares spécialistes à avoir décortiqué le système sociopolitique marocain, John Waterbury, définit les Fassis comme “le modèle de l’élite urbaine, qui a conservé ses traditions, ses alliances et ses acquis, même quand elle a changé de ville (Casablanca dans un premier temps et la diaspora plus tard, ndlr)”. La clé de cette longévité ? D’abord le melting pot de départ, où, selon Roger Le Tourneau, “l’Arabe a apporté sa noblesse, l’Andalou son raffinement, le Kairouanais…

article suivant

Premiers téléviseurs à intelligence cognitive au monde - Les téléviseurs Sony BRAVIA XR sont désormais disponibles au Maroc