23 millions de dirhams de psychotropes saisis en un an

En un an, la Direction générale de la sûreté nationale a saisi pour près de 23 millions de dirhams de psychotropes.

Par

Les psychotropes sont à l'origine de nombreuses agressions violentes. crédit : Flickr/e-Magine Art (2010)

De la mi-avril 2013 au 28 mai 2014, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a récupéré 459 176 comprimés. Chaque gélule est commercialisée à 50 dirhams. Au total, la saisie correspondrait donc à près de 23 millions de dirhams.

Une source de la DGSN citée par Medias24.com estime à « 80 le pourcentage des affaires d’agression liées à la consommation de psychotropes, qui se traduisent notamment par des actes de violence à l’égard des parents, des vols, des crimes et des meurtres ». Toujours d’après cette source, « 90% des quantités saisies parviennent des frontières de l’Est du pays. »

Psychotropes en milieu scolaire

Rabat est la plate-forme de distribution de ce marché. 288 850 comprimés y ont été saisis en un an. Arrivant en deuxième position, Casablanca est la ville où les interpellations ont été les plus nombreuses.

La DGSN a créé une brigade spéciale pour lutter contre les psychotropes dans le milieu scolaire. Rien que pour le premier semestre 2014, cette équipe aurait procédé à l’arrestation de 737 dealers opérant aux alentours des établissements scolaires.