Lahcen Haddad : "dans 2 ou 3 ans, M. Laenser aura une retraite digne"

Par

LahcLahcen Haddad, ministre du Tourisme.en Haddad le ministre marocain du tourisme
Lahcen Haddad, ministre du Tourisme. Crédit :DR

Coup de tonnerre dans le landerneau politique : Lahcen Haddad a annoncé mardi 20 mai son retrait de la course au secrétariat général du Mouvement populaire (MP).

Lahcen Haddad qui devait se présenter face à Mohand Laenser qui brigue un nouveau mandat a renoncé à sa candidature. Officiellement, c’est pour « préserver l’unité et faire prévaloir les intérêts du MP ». Mais la décision a de quoi étonner, dans la mesure ou Lahcen Haddad n’a eu de cesse de s’accrocher à sa candidature et ce même après son retrait dimanche 18 mai du Conseil national du parti à cause des « attaques personnelles » dont il s’est dit victime.

Comment expliquer ce revirement ? « Il y a eu des pourparlers pendant deux semaines pour rapprocher les positions. Cela s’est soldé par une entente hier (lundi, ndlr) », nous révèle Lahcen Haddad. Le challenger de Mohand Laenser a obtenu une « période de transition de 2 à 3 ans durant laquelle il y aura un renouvellement démocratique en interne », assure-t-il. Pour le membre du bureau politique et ministre du tourisme, c’est une « issue de sortie qui va assurer à M. Laenser une retraite digne et élégante » au terme de cette période.

Un lot de consolation pour Haddad ?

L’actuel secrétaire général continuera donc à présider aux destinées du  parti à l’issue du 12e Congrès qui se déroulera les 12 et 13 juin 2014. Lahcen Haddad assure qu’il n’a pas négocié de contrepartie à son retrait de la course, mais il n’insulte pas pour autant l’avenir : « je ne sais pas ce qui va se passer lors du congrès », répond-t-il, laconiquement, en mettant en avant l’intérêt du MP avant tout.

En gage de garantie pour la mise en œuvre de cette feuille de route, le désormais ex-candidat affiche sa confiance en Mohand Laenser et en la « vingtaine de parlementaires qui ont rallié (ses) idées » de renouvellement. Il avance aussi un rôle de monitoring du conseil des sages, prévu par le règlement interne et réactivé pour l’occasion.

article suivant

Akhannouch s'attaque aux "perturbateurs" pour son retour sur la scène publique

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.