Médecine régénératrice, l’espoir !

Recherche. C’est une première. En Californie, des scientifiques ont réussi à cloner des cellules adultes humaines pour créer des cellules souches embryonnaires correspondant à l’ADN du donneur. Déjà en 2013, le docteur Shoukhrat Mitalipov était parvenu à créer des cellules souches embryonnaires humaines à partir de cellules de peau, sauf qu’il avait utilisé l’ADN d’un bébé de huit mois, une pratique jugée non déontologique par une grande partie de la communauté scientifique et religieuse. Or, dans le cas californien, l’expérience a été menée sur deux hommes de 35 et 75 ans. Cela ouvre donc la voie au clonage thérapeutique et laisse entrevoir la possibilité de réparer ou de remplacer des organes abîmés dans les cas de cancers, de maladies dégénératives (Alzheimer), voire incurables. Et comme l’un ne va pas sans l’autre, cela ouvre également le sempiternel débat sur les risques de dérapages liés à cette technique, notamment le clonage d’êtres humains.  

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.