Abdeslam Balaji au cœur d’un bras de fer entre le PJD et le PAM

Par

Abdeslam Balaji, adjoint au maire et député PJD de Rabat, est au cœur d’un bras de fer entre le PJD et ses rivaux politiques, le PAM en tête. On reproche à l’élu islamiste, également président de l’arrondissement de Hassan, d’avoir été trop généreux – et de manière illégale – avec certaines ONG, à qui il aurait versé des subventions conséquentes. Si le PJD crie au scandale et au règlement de comptes, le député serait sur le point de se faire limoger de son poste de 9e adjoint au maire lors de la session du 28 avril.

article suivant

Hakim Benchamach plébiscité à la tête du PAM

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.