Manga. Albator, un film à l’esthétique réussie

Japon. Shinji Aramaki, réalisateur de Albator, corsaire de l’espace, signe un film à l’esthétique réussie. 

Dans le futur, les hommes ne vivent plus sur la planète Terre devenue inhabitable, mais dispersés dans l’espace. Contre une poignée de privilégiés organisés en une coalition autoritaire, Albator, le corsaire de l’espace, et son équipage luttent. Yama, un jeune homme, les rejoint à bord du vaisseau Arcadia, avec comme ordre d’espionner Albator. Fasciné par ces hommes libres, tiraillé, Yama a bien des difficultés à mener sa mission, tandis qu’Albator tente de mener à bien la sienne, sur laquelle il reste mystérieux. Adaptation réussie et fidèle du célèbre manga japonais, le film d’animation Albator, corsaire de l’espace, jouit d’une esthétique irréprochable, soutenu par des images de synthèse réussies. Bien rythmé, ce space opera à la poésie sombre et romantique peut plaire aux nostalgiques comme aux plus jeunes.  

article suivant

Affaire Benalla : l'Intérieur charge les services de Macron

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.