Une forêt de Trifolia dans le désert marocain ?

 Une plante capable de pousser à grande vitesse et qui peut générer de l’énergie verte serait en cours d’introduction au Maroc, selon  le site d’information économique américain International Business Times.

Cette plante, nommée Trifolia, peut, grâce à ses feuilles,  absorber plus de rayons solaires et de nutriments que les autres arbres. Ainsi, la plante conçue par la compagnie chypriote Anagenesis, peut grandir de sept mètres en seulement une année.  Autre particularité de ce végétal, celle de pouvoir être planté dans un sol aride.  Les arbres peuvent repousser grâce à  leur souche et sont conçus pour ne pas drainer les nutriments dans les végétations environnantes.

50 000  hectares de Trifolia devraient être plantés au Maroc durant les prochaines années. Talal Belrhiti partenaire d’Anagenis au Maroc a déclaré au sujet de la plante: «  En quatre ou cinq ans, il est possible d’avoir une foret bien développée » et indique également « c’est bon pour l’environnement, c’est beau et c’est aussi un bon moyen de gagner de l’argent ».  En  effet, une fois que les plantes ont grandi et sont récoltées, elles peuvent être chauffées et converties en hydrogène. L’élément chimique  sera ensuite transformé en gaz synthétique qui peut être utilisé dans les centrales électriques.

L’avancée de l’introduction de la plante   est « encore lente » selon Kyriacos Koutzis, PDG d’Anagesis. Il a indiqué que le processus visera à créer des emplois et des écosystèmes locaux. Et d’ajouter : « La Trifolia aura un impact énorme sur la région ». Un nouveau pas pour le Maroc dans l’énergie verte.

article suivant

31 mars, 21h : 15 nouveaux cas d'infections confirmés, 617 au total