Le Maroc veut attirer les investisseurs américains

Par

Le ministre marocain de l’Economie, Mohamed Boussaïd, a exhorté lundi les hommes d’affaires américains à investir davantage dans le royaume, en ouverture de la 2e « Conférence sur le développement des affaires » entre ces deux pays liés par un accord de libre-échange.

« Notre objectif clairement affiché est d’accroître les investissements américains au Maroc et d’associer les entreprises américaines à la dynamique de croissance que connaît notre pays« , a affirmé M. Boussaïd lors de ce rendez-vous organisé par les diplomaties des deux pays, le patronat marocain et la Chambre de commerce américaine. Le Maroc « vous invite à vous associer pour non seulement être l’un des partenaires commerciaux majeurs de notre pays, mais pour saisir ensemble les opportunités qui s’offrent à nous dans une région ouest-africaine appelée à connaître une croissance et un développement inédits« , a-t-il ajouté.

Le Maroc et les Etats-Unis sont liés depuis 2006 par un accord de libre-échange qui a entraîné un quadruplement du commerce bilatéral, qui a atteint 4 milliards de dollars en 2012. Cette même année, les investissements américains dans le royaume n’ont en revanche été que de 195 millions de dollars, a déploré le ministre marocain.A l’heure actuelle, les principales sociétés américaines présentes au Maroc sont le constructeur aéronautique Boeing, l’entreprise de textiles Fruit of the Loom ou encore le groupe informatique Dell.

 

article suivant

Droits de douane, amnistie fiscale, paiement mobile : ce que prévoit le PLF rectificative 2020