Manifestation sanglante à Tiznit

Par

La police a violemment réprimé le mouvement de protestation organisé le 24 février par des militants amazighs qui manifestaient contre la spoliation de leurs terres. Les coups de matraque auraient fait des centaines de victimes parmi les protestataires, dont certains ont été hospitalisés suite à l’aggravation de leur état de santé. Les tensions entre manifestants et policiers se sont poursuivies tout au long de la journée. Aucun bilan précis des victimes n’a encore été établi.

article suivant

De Berkane à Hambourg, le parcours (très particulier) de Aziz Bouhaddouz

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.