Fuite des capitaux : Sbai poursuit Benkirane en justice

Rebondissement dans l’affaire des détentions illégales de biens à l’étranger. Une plainte vient d’être déposée pour obliger le Chef du Gouvernement à statuer sur la question.

Un mois après les déclarations de Abdelilah Benkirane au sujet de la détention illégale de biens à l’étranger de la part de certains dirigeants du parti de l’Istiqlal, une plainte vient d’être déposée, ce lundi 27 janvier, au tribunal administratif de Rabat. Dans celle-ci, le président de l’instance nationale de la protection des biens publics, Tarik Sbai, invite le chef du gouvernement à publier la liste de ces personnes sous peine d’encourir une amende de 2 milliards de centimes.

Selon l’avocat Tarik Sbai, « cette plainte est légitime et a été déposé sur la base de l’article 27 de la constitution relatif à l’accès au droit à l’information détenue par l’administration publique  ». Il précise par ailleurs que « ce dépôt fait suite à la déclaration du membre du secrétariat général du PJD, Abdelali Hamieddine où il affirme clairement que « le chef du gouvernement ne pourrait publier la liste des personnes disposant illégalement de biens à l’étranger que s’il était obligé par la justice ». A en croire Tarik Sbai,  le gouvernement pourrait accéder facilement aux noms des personnalités disposant de biens à l’étranger de manière illégale dans la mesure où il dispose d’institutions et de mécanismes qui peuvent exercer le contrôle sur ces derniers ».

article suivant

Deux réseaux de trafic de migrants mineurs marocains démantelés

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.