Procès politique ?

Par

Nouveau coup dur pour les militants du Mouvement du 20 février. Driss Boutarada, alias Almoukanaâ, a été condamné le 27 décembre 2012 à un an de prison ferme et 5000 dirhams d’amende. Le jeune homme avait été arrêté par la police début décembre pour possession de stupéfiants. Mais pour les militants du M20, le procès est d’abord politique. Selon eux, Boutarada a été arrêté parce qu’il a osé parodier le roi en béquilles lors d’une précédente manifestation à Rabat.

article suivant

El Othmani saisit la justice contre deux responsables accusés de faits "graves"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.