PJD-PAM. Le temps des procès ?

Par

Le torchon brûle à nouveau entre le Chef de l’Exécutif et le PAM. Lors de son passage devant la Chambre des conseillers, le 7 décembre, Abdelilah Benkirane s’est attaqué au parti créé par Fouad Ali El Himma. “Votre parti jetait des gens en prison”, a notamment déclaré Benkirane, suscitant la colère du groupe parlementaire du PAM qui a quitté l’hémicycle en signe de protestation. Aujourd’hui, la formation politique demande au ministre de la Justice d’ouvrir une enquête. “Ces accusations ont été émises par M. Benkirane en sa qualité de Chef de gouvernement devant une institution constitutionnelle. Elles ne peuvent donc passer pour des déclarations anodines”, commente un dirigeant du PAM.

article suivant

Hammouchi a reçu le chauffeur du triporteur agressé par un policier

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.