Le téléphone du juge

Par

Un smartphone dans la main d'un homme
L'ANRT compte 43 millions d'abonnements. Crédit : DR

Le Tribunal de première instance de Fès a récemment condamné un vendeur de téléphones portables à deux mois de prison pour recel. Banal ? Pas si vite ! Le Parquet a en fait remonté la piste de l’accusé suite à l’enquête ouverte pour le vol du téléphone portable du juge antiterroriste marocain, Abdelkader Chentouf, alors qu’il se baladait en famille dans les avenues de la capitale spirituelle le 10 novembre dernier.

article suivant

La Fondation des musées fait appel à des experts chinois pour restaurer ses oeuvres

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.