Une carte pour Sriti

Une carte pour Sriti

Par

La Ligue marocaine de défense des droits de l’homme (LMDH, proche de l’Istiqlal) a saisi le ministre de la Communication au sujet de l’accréditation de Abdelhafid Sriti. Le correspondant de la chaîne “Al Manar” au Maroc avait été arrêté en 2008 dans le cadre de l’affaire Belliraj. Gracié en avril 2011, il ne peut toujours pas exercer faute d’accréditation officielle. La LMDH rappelle qu’une première demande a été adressée au ministère de la Communication en janvier 2012.

article suivant

Onze détenus du Hirak à Casablanca graciés par Mohammed VI pour l’Aid

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.