Touche pas à mon parti !

Par

Mustapha Mouâtassim, secrétaire général d’Al Badil Al Hadari, entamera une grève de la faim à partir du 22 novembre pour dénoncer le blocage des négociations avec le gouvernement concernant la reconnaissance de son parti. Ce dernier avait été dissous par l’ancien Premier ministre Abbas El Fassi dans le sillage de l’affaire Belliraj, avant que les dirigeants incarcérés dans le cadre de ce dossier ne bénéficient d’une grâce royale en 2011.

 

article suivant

Le médecin des Lions rassure sur la santé du trio Dirar-Amrabat-Da Costa

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.