Droits de l’homme. Bientôt “une journée du disparu” ?

Par

L’idée fait doucement son chemin parmi les groupes parlementaires dans les deux chambres. Celle d’instaurer “une journée du disparu” qui rende hommage aux victimes des années de plomb toutes tendances politiques confondues. La date du 29 octobre, anniversaire de l’enlèvement de Mehdi Ben Barka à Paris, a même été retenue par les élus du PAM (parti initiateur de l’idée) et de l’USFP à la première chambre. Reste maintenant à “formaliser ces bonnes intentions” en présentant un dossier complet au gouvernement, seul habilité (avec le roi) à décréter ce genre de journées commémoratives.

 

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.