En panne

Par

Censé apporter des réponses à la crise, Nizar Baraka a finalement accouché d’une Loi de Finances qui l’ignore. Optimiste dans ses prévisions de croissance et de déficit budgétaire, le ministre a également été critiqué à cause des nouvelles mesures fiscales visant les hauts revenus et les bénéfices des entreprises, qualifiées de “populistes” par la communauté des affaires.

article suivant

Un premier suspect arrêté dans l'affaire des viols présumés sur les saisonnières marocaines

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.