Majorité. Benkirane rameute ses troupes

Par

La majorité resserre ses rangs en prévision de l’examen de la Loi de Finances 2013 au parlement. Une réunion a rassemblé, en début de semaine à Rabat, les leaders des quatre formations politiques qui participent au gouvernement. Durant cette rencontre, Abdelilah Benkirane a tapé du poing sur la table, exigeant de ses lieutenants un soutien total de l’action gouvernementale. “Je n’accepte pas les coalitions tronquées ni les soutiens conditionnés”, a-t-il notamment affirmé. Le Chef du gouvernement a rappelé la nécessité de “soutenir massivement” le projet de Loi de Finances car il constitue, selon lui, une rupture dans les méthodes de gestion de l’argent public. Le même constat a été fait par Nabil Benabdallah, SG du PPS, qui a déclaré ne plus pouvoir “distinguer les députés de l’opposition de ceux de la majorité”. Cible de toutes ces critiques : Hamid Chabat, SG de l’Istiqlal, absent de cette réunion à cause d’une visite officielle en Chine. Son représentant (et l’un de ses plus influents lieutenants), Abdallah Bakkali, n’a pas nié l’existence de divergences d’opinion dues, selon lui, à “un manque de communication et de coordination entre les composantes de la majorité”.

article suivant

La France championne du monde pour la 2e fois de son histoire

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.