Le PJD garde Marrakech et Tanger

Par

Le parti de la lampe confirme sa puissance électorale à Tanger et Marrakech. Lors du scrutin législatif partiel du 4 octobre, la formation islamiste a récupéré trois sièges sur les quatre invalidés par le Conseil constitutionnel en juin 2012. Ces élections partielles n’ont cependant pas déplacé les foules. Le taux de participation a été de 20 % à Tanger et de 16,63 % à Marrakech. Les deux villes flirtaient avec les 50 % lors des élections de novembre 2011.

article suivant

"Arabiyat" : ode aux femmes arabes en dix films

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.