Twitter publie son premier rapport de transparence

Par

Après Google, c’est à Twitter de publier son tout premier rapport de transparence. Le site de microblogging répertorie les demandes gouvernementales qui lui sont faites à travers le monde afin d’obtenir des informations sur ses utilisateurs, le retrait de tweets ou une sorte de suivi comportemental. Sur 849 demandes provenant de 23 pays, 679 reviennent aux Etats-Unis. Dans 75 % des cas, le site du piaf bleu a fourni, partiellement ou totalement, ses informations. Le Japon a fait quant à lui 98 demandes, obéies à 20 %, suivi du Canada et du Royaume-Uni, avec respectivement 11 demandes chacun. Pour les demandes de retrait d’informations, Twitter distingue les demandes juridiques de celles des gouvernements, agences étatiques et de la police. Les équipes du site s’engagent à mettre à jour le rapport deux fois par an.

 

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.