Buzz. Volte-face de MegaUpload

Par

Nouvelle donne dans l’affaire MegaUpload : les avocats du site d’hébergement de fichiers – créé en 2005 et fermé en 2012 par le FBI – demandent l’abandon de toutes les poursuites aux Etats-Unis, le service ayant été basé à Hong-Kong. Selon les avocats, le site, ses filiales et ses administrateurs ne peuvent être poursuivis en fonction de la législation américaine. La défense de MegaUpload met en avant le fait que les infractions supposées ont été commises par des utilisateurs et non par le site. Dans la motion adressée au tribunal fédéral de Virginie, les avocats écrivent qu’ “une entreprise comme MegaUpload ne peut pas être traduite devant [votre] juridiction pour des actes délictueux dont elle n’était pas responsable”. Du côté du ministère de la Justice américain, pas de commentaire. Rendez-vous au tribunal.

 

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.