La Chine créé le "permis" de tweeter

Par

Weibo, le Twitter chinois, a mis en place un permis à points pour ses 30 millions d’utilisateurs (sommés de décliner leurs identités depuis mars). Au départ, le solde de l’internaute est de 80 points, qu’il perd au fur et à mesure s’il s’avise à “répandre des rumeurs”, “porter atteinte à l’ordre public” ou qu’il “révèle des secrets de la nation”. À ce petit guide de la censure quantifiée s’ajoute l’option bons points  et propagande : l’utilisateur peut regagner quelques crédits en participant à des  “activités promotionnelles”.

 

article suivant

Quand le Maroc battait le Portugal (3-1) en 1986...

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.