Prisons. Esclavage sexuel

Par

Un groupe de parlementaires a récemment effectué une visite à la prison Oukacha à Casablanca. Les élus ont alors pu constater, une nouvelle fois, les habituels problèmes liés au surpeuplement, au manque d’hygiène et à la corruption dans le milieu carcéral. Une députée est cependant allée plus loin. Fouzia Labied (UC) parle d’esclavage sexuel dans les prisons. “Des personnes sont sexuellement exploitées pour s’assurer la protection et les faveurs des plus anciens. C’est un phénomène constaté aussi bien chez les hommes que chez les femmes”, a notamment affirmé la députée. 

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.