Twitter défend la liberté d'expression

Par

Le 7 mai, Twitter reçoit une assignation du procureur de Manhattan : les autorités demandent au site de leur livrer toutes les informations échangées entre le 15 septembre et le 31 décembre 2011 par Malcom Harris, membre arrêté du mouvement Occupy Wall Street. Pour le bonheur des associations de défense des libertés individuelles, Twitter a refusé de délivrer les informations demandées, invoquant le quatrième amendement, stipulant que l’obtention d’informations d’ordre privé nécessite un mandat.

 

article suivant

La France championne du monde pour la 2e fois de son histoire

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.