Polémique. L’ISF ne passera pas

Par

Non, le débat concernant l’Impôt sur la fortune (ISF) n’est pas clos. Lors de la discussion de la Loi de Finances au sein de la Chambre des conseillers, le président du groupe FDT a pu introduire un amendement fort embarrassant pour le gouvernement Benkirane, restaurant cette fameuse taxe. Le gouvernement, lui, ne veut rien savoir. Le ministre chargé du Budget, Idriss Azami al Idrissi, a d’ores et déjà affirmé qu’il était “difficile d’évaluer le patrimoine des contribuables”. L’Exécutif se dirige donc vers le rejet de cet amendement, ce qui risque de fâcher les bases du parti islamiste. Interpellée sur la question, Meriem Bensalah, future présidente de la CGEM, a estimé que cette mesure est “anti-économique”. Les pays développés ont déjà abandonné l’ISF, à l’exception de la France, a-t-elle ajouté.

article suivant

"Arabiyat" : ode aux femmes arabes en dix films

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.