L'avenir de l'agrégateur Digg est menacé

Par

Sale temps pour Digg  : le Washington Post est en train de débaucher toute l’équipe de l’agrégateur social, ancêtre du like, fondé en 2004. La simplicité du principe avait fait son succès  : les utilisateurs proposent les liens qui les intéressent et les autres votent. En 2008, la start-up avait tenté de se vendre à Google, qui avait décliné l’offre. En 2010, elle s’est séparée de la moitié de ses employés.

 

article suivant

Patricia Buisson, spécialiste de la "politique de prix", en renfort chez Total Maroc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.