Insolite. Sebta et Melilia : à vendre !

Par

Non, ce n’est pas une blague, mais la proposition (très sérieuse) d’un éditorialiste espagnol. Horacio Vixande a en effet publié une lettre ouverte adressée au Premier ministre espagnol l’incitant à vendre Sebta et Melilia au Maroc pour atténuer les effets de la crise économique. Pour étayer ses propos, le journaliste a rappelé que “de toute façon, les deux villes sont marocaines”. La lettre de l’éditorialiste ibérique n’est pas passée inaperçue et a même provoqué une vive polémique dans les milieux nationalistes espagnols.

article suivant

Quand le Maroc battait le Portugal (3-1) en 1986...

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.