Facebook. Séisme virtuel

Par

Samedi 18 février, Facebook s’est emballé après un séisme entre 4,1° et 4,4° de magnitude, ressenti très légèrement vers minuit et demi, entre Meknès et Tanger. En quelques minutes, tous les internautes marocains connectés à ce moment-là ont commencé à en parler, et à essayer de deviner… l’épicentre. D’autres ont eu des réactions encore plus étonnantes, à savoir : faire circuler des images ou des vidéos religieuses, appelant à “réveiller sa famille et faire la prière”, “parce qu’on ne sait jamais, c’est peut-être la fin du monde”.

article suivant

De Berkane à Hambourg, le parcours (très particulier) de Aziz Bouhaddouz

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.