Manifestations. La révolte des chômeurs

Par

Plusieurs actions de protestations et d’occupations d’administrations publiques ont été menées la semaine dernière par différents groupes de chômeurs. Dans le Rif, à Béni Mellal, ou encore à Rabat, les sans-emploi ont multiplié les sorties et radicalisé leurs actions. De plusieurs villages du Rif, des milliers de chômeurs ont convergé, le 30 décembre, vers la route de Melilia. Bloqués par les forces de l’ordre, une dizaine de militants ont été interpellés, et des affrontements ont eu lieu avec la police. A Rabat, le siège de l’imprimerie officielle, tenue par le Secrétariat général du gouvernement, a été pris d’assaut par les licenciés chômeurs, alors que d’autres s’en sont pris au siège de la wilaya et à celui du PJD.

article suivant

Hakim Benchamach veut en finir avec le populisme qui "porte préjudice à la politique"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.