Réhabilitation royale

Par

L’affaire avait fait beaucoup de bruit en septembre 2009. Trois hauts fonctionnaires des ministères de l’Habitat et de l’Intérieur avaient été relevés de leurs fonctions pour avoir “divulgué des informations confidentielles à des investisseurs privés”. Deux ans plus tard, l’enquête administrative aboutit à un non-lieu. Les trois dirigeants ont donc été blanchis par décret royal et peuvent reprendre leurs fonctions.

article suivant

Une proposition de loi du PPS pour améliorer la situation des diplômés chômeurs en 2019

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.