On ne dessine pas le prophète !

Par

L’édition spéciale du magazine français Le Nouvel Observateur, qui devait être distribuée cette semaine au Maroc, n’a pas franchi les frontières. Elle est censurée en raison de dessins représentant le prophète Mohammed. Le 24 décembre, l’hebdomadaire français L’Express, qui a publié un dossier sur le monde arabe comportant une reproduction du visage du prophète, avait connu le même sort.
 

article suivant

Corruption en Espagne : Rajoy assailli par l'opposition et ses alliés

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.