En panne

Par

Parlementaire depuis 48 ans, Abdelouahed Radi se heurte à la résistance des bases de son parti. Un communiqué, signé par les jeunes ittihadis, vient d’être publié. Il réclame le changement de la ligne politique du parti et le départ de la direction actuelle. La Jeunesse ittihadie promet, elle aussi, d’aller jusqu’au bout et prévoit l’organisation d’une rencontre nationale après les élections du 25 novembre.

article suivant

Agression d'une élève à Khouribga : après une vague de soutien au professeur, le père retire sa plainte

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.