Chômeurs. Le travail ou le feu

Par

Leur sit-in dans une annexe du ministère de l’Education nationale à Rabat aura duré 12 jours, durant lesquels une cinquantaine de diplômés chômeurs ont occupé le toit de la bâtisse. Il y a deux semaines, ils avaient même reçu la visite du Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane qui leur a promis de s’occuper de leur principale doléance : intégrer la fonction publique. Mercredi 18 janvier, quatre d’entre eux sont passés à l’acte en s’immolant par le feu. Ils souffrent de brûlures de deuxième degré mais leurs jours ne sont pas en danger.

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.