AMDH non grata

Par

L’AMDH n’est toujours pas la bienvenue dans le Sahara. Une réunion interne entre le bureau central de l’association et sa section de Smara a été interrompue par les forces de l’ordre, qui ont procédé à des vérifications d’identité des membres de l’association. “Ils nous ont empêché d’accéder au lieu de la réunion. Des agents de la DST ont ensuite interrogé le président de la section de Smara”, explique Samira Kinani, du bureau central de l’AMDH.

article suivant

"Arabiyat" : ode aux femmes arabes en dix films

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.