Justice. Les largesses de Ramid

Par

Attendu au tournant par les magistrats, Mustapha Ramid a très vite déjoué l’embuscade. Le ministre islamiste de la Justice et des Libertés vient en effet de négocier une augmentation de salaire pour le compte des juges. Un premier accord a été arrêté avec les Finances pour réviser les salaires des magistrats classés en bas de l’échelle. En clair, les juges de la première catégorie, qui touchent 18 200 dirhams, seront augmentés de 4800 dirhams, ceux classés à la deuxième catégorie vont passer de 12 400 à 20 000 dirhams, tandis que le salaire des magistrats classés en troisième catégorie sera dopé de presque 6000 dirhams, pour atteindre une mensualité de 15 000 dirhams.

article suivant

La polémique autour du collaborateur violent de Macron enfle

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.