Maroc

Pour l’UE et l’UA la question est réglée: la RASD participera au sommet d’Abidjan

Moussa Faki et Federica Mogherini le 22 novembre à Bruxelles - Capture Ec.Europa.Eu.
Pour l’UE et l’UA la question est réglée: la RASD participera au sommet d’Abidjan
novembre 23
11:01 2017
Partager

Après consultations, l’Union africaine a résolu la question de la participation de la RASD au sommet UE-UA des 29 et 30 novembre par une position qu’elle partage avec l’UE, et le Maroc.

La RASD participera au sommet Union européenne – Union africaine les 29 et 30 novembre à Abidjan. C’est ce qu’ont exprimé la vice-présidente de la Commission européenne Federica Mogherini et le président de la Commission de l’Union africaine Moussa Faki Mahamat, au cours d’une conférence de presse conjointe le 22 novembre à Bruxelles.

"Pour nous cela était clair que la participation au Sommet était une question à gérer au sein de l’Union africaine, du côté africain, tout comme c’était le cas pour l’Union européenne du côté européen. Nous avons exprimé l’intérêt que tous soient présents au Sommet à Abidjan, et bien sûr, nous avons soutenu les démarches, le travail que le président de la Commission de l’Union africaine Moussa Faki Mahamat a conduit ces derniers mois, avec une capacité extraordinaire de résoudre une question qui aurait pu être compliquée", déclare Federica Mogherini.

La question est donc définitivement réglée ? "Au niveau de l’Union africaine, nous avons résolu le problème. L’ensemble des membres de l’UA vont prendre part", répond Moussa Faki, qui n’emploie pas l’expression "d’État membre". "Bien sûr, cela ne change en rien notre position sur le Sahara occidental", ajoute d’ailleurs Federica Mogherini.

Le Maroc se satisfait-il aussi de cette solution ? "Je me suis rendu au Maroc. J’ai eu l’occasion de rencontrer Sa Majesté le roi. Nous en avons discuté. Je crois que de ce point de vue, la position de l’UA est acceptée par l’ensemble de ses membres", ajoute le président de la Commission de l’UA. Moussa Faki avait été chargé en octobre par le Conseil exécutif de l’UA de trouver un consensus sur la participation de la RASD au sommet. Le Tchadien avait alors entamé des consultations auprès du président de l’UA en exercice, Alpha Condé, le président du pays hôte Alassane Ouattara, et la Commission européenne avant de se rendre au début du mois de novembre à Rabat où il a été reçu par Mohammed VI.

Le roi devrait d’ailleurs assister à ce sommet, confirment des sources diplomatiques, alors que le Cabinet royal n’a pas encore communiqué sur cet éventuel déplacement. Selon nos informations, le chef de l’État séjourne actuellement au Gabon, à moins d’une heure et demie de vol d’Abidjan. Selon Le360.ma, le roi effectuera une visite de travail et d'amitié de trois jours en Côte d'Ivoire à partir du 1er décembre, au lendemain au sommet.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss