Maroc

Nourredine Boutayeb à New Delhi pour étudier l'expertise indienne en matière d'identification

Crédit : Tniouni / TelQuel
Nourredine Boutayeb à New Delhi pour étudier l'expertise indienne en matière d'identification
novembre 14
12:16 2017
Partager

Une délégation menée Nourredine Boutayeb  s’est rendue en Inde pour obtenir des informations sur le système d’identification biométrique "Aadhar" et promouvoir l’action marocaine dans la lutte antiterroriste.

Une "délégation marocaine de haut niveau" conduite par le ministre délégué auprès du ministère de l’Intérieur s’est rendue en Inde du 28 octobre au 6 novembre selon le site d'information India Time  dont les informations ont également été relayées par nos confrères du Desk.  Une visite durant laquelle le système indien d’identification "Aadhar" ainsi que tous les services qui y sont reliés ont été étudiés par la délégation marocaine.

Biométrique et criminalité

Ce système, qui est le plus grand système d’identification biométrique de la planète (plus d’un milliard d'habitants enregistrés), permet notamment d’identifier les personnes bénéficiant de subventions pour l’achat de carburant.

"Aadhar" est aussi utilisé pour contracter certaines polices d’assurance et est nécessaire pour l’ouverture d’un compte en banque. En Inde, ce système a également été utilisé pour permettre à la population de surveiller l’absentéisme dans la fonction publique à travers un portail dédié."Aadhar" a été conçu par l’entreprise Morpho, connue aujourd’hui sous le nom d’Idemia, filiale du groupe Safran, et les entreprises américaines et japonaises L1 et NEC.

Durant son séjour, la délégation marocaine a également affiché un intérêt pour le Crime and Criminal Tracking Networks and Systems (CCTNS), qui est une base de données commune à l’ensemble des stations de police. Le CCTNS permet également aux citoyens de porter plainte en ligne.

Coopération sécuritaire

Lors de cette visite en Inde, Nourredine Boutayeb s'est entretenu avec le ministre de l’Intérieur indien, Kiren Rijiju. Lors de ces discussions, le ministre marocain a informé son homologue indien de la volonté du royaume de "mettre en place des politiques basées sur le modèle  socioéconomique indien" et d’obtenir des informations sur les réformes initiées par le gouvernement Modi.

Nourredine Boutayeb a également déclaré au ministre indien de l’Intérieur que le Maroc "émergeait en tant qu’acteur clé de la lutte antiterroriste et de la déradicalisation" et que le Royaume était prêt à partager son expérience avec New Delhi dans ce domaine.

Cette visite intervient alors que plusieurs médias annoncent la mise en place prochaine d’un registre national de la population (RNP) et d’un registre social unique (RSU). Le RNP devrait servir à authentifier chaque individu sur la base de données démographique et biométrique de tous les citoyens. Le RSU, lui, servira d’identifiant social et permettra de cibler les populations visées par les programmes sociaux.

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss