Société

Selon le HCP, un ménage sur six est dirigé par une femme

Crédit: FADEL SENNA / AFP
Selon le HCP, un ménage sur six est dirigé par une femme
octobre 10
14:12 2017
Partager

 Sur l'ensemble des ménages recensés en 2014, un ménage sur six est dirigé par une femme, selon la note d'information publiée par le HCP, ce mardi 10 octobre.

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) présente, dans une note d'information, quelques aspects de femmes chefs de ménages issus du recensement de la population et l'habitat 2014, à l'occasion de la journée nationale de la femme.

Selon le HCP, seuls 1.186.901 ménages sont dirigés par des femmes sur les 7.313.806 recensés au Maroc en 2014, soit près d'un ménage sur six (16,2%). Plus élevée en milieu urbain (18,2%, ou 896.091 ménages) qu'en milieu rural (11,6%, ou 290.810 ménages), cette proportion est en très léger recul en comparaison avec celle de 2004 (16,33%).

C'est la région de Guelmim-Oued Noun qui enregistre une proportion de femmes chefs de ménages plus élevée que la moyenne nationale (elle est de 18,7% correspondant à 16.838 ménages).

Une femme chef de ménage sur cinq vit seule

La note d'information précise que les ménages dont le chef est une femme sont en moyenne de taille plus petite (3,4 personnes) que ceux dont le chef est un homme (4,8 personnes). Par ailleurs, une femme chef de ménage sur cinq vit seule (248.005 femmes, contre 279.226 hommes). En moyenne d'âge, plus de la moitié des femmes chefs de ménages (51%) dépasse les 54 ans contre le tiers (34%) de leurs homologues masculins.

Deux femmes chefs de ménage sur trois sont divorcées ou veuves

20% des femmes chefs de ménages seulement sont mariées (233.844), alors que les veuves et les divorcées représentent respectivement 55% (654.647) et 14% (170.265). Du côté de leurs homologues masculins, le HCP distingue 93% (5.671.139) des hommes chefs de ménages mariés contre 1% (55.424) de divorcés et 1% (65.112) de veufs.

Des femmes chefs de ménage en majorité analphabètes et faiblement intégrées au marché du travail

La note d'information révèle que près des deux tiers (65%) des femmes chefs de ménages sont analphabètes, soit presque le double de leurs homologues masculins (34% environ). Elles représentent 88% de l'effectif dans les zones rurales contre 57% en milieu urbain. Faiblement intégrées au marché du travail avec un taux d'activité de 30% contre 81% parmi les hommes, 67% de ces femmes chefs de ménages n'ont aucun niveau scolaire, contre seulement 17% qui ont fréquenté le secondaire ou le supérieur.

Les ménages dirigés par des femmes vivent moins à l’étroit que ceux des hommes, mais dans des logements moins équipés

Les ménages dirigés par une femme occupent des logements dont le nombre de pièces est inférieur à celui des logements occupés par des ménages dont le chef est un homme. Avec un taux d’occupation de 1,29 personne par pièce, les membres des ménages dirigés par des femmes vivent en moyenne à presque 13 personnes dans dix pièces. Ceux dirigés par les hommes connaissent une densité plus importante de 1,76 personne par pièce.

Par ailleurs, les logements des ménages dirigés par une femme disposent de moins d’équipements de base que ceux dirigés par un homme. Finalement,  90,3% des ménages ayant à leur tête une femme possèdent un téléphone portable et 21,9% disposent d'un ordinateur contre respectivement 95,1% et 26,1% parmi les ménages dirigés par un homme.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss