essentiel

Sa peine alourdie à un an de prison, El Mahdaoui entame une grève de la faim

Crédit : Telquel
Sa peine alourdie à un an de prison, El Mahdaoui entame une grève de la faim
septembre 12
17:39 2017
Partager

Le directeur du site Badil.info a annoncé "entamer une grève de la faim illimitée", quelques heures après sa condamnation à un an de prison ferme par la Cour d'appel d'Al Hoceïma.

Mardi 12 septembre au matin et après plus de 20 heures de procès, la Cour d'appel d'Al Hoceïma a aggravé la peine prononcée par le tribunal de première instance à l'encontre du journaliste Hamid El Mahdaoui. Celle-ci passe de trois mois à un an de prison ferme. L'information a été relayée par le site Badil.info, fondé et dirigé par El Mahdaoui. Arrêté le 20 juillet à Al Hoceima avant la manifestation interdite par les autorités, le journaliste avait été condamné initialement à trois mois de prison pour "incitation d’individus à commettre des délits par des discours et des cris dans des lieux publics.

Dans une lettre publiée sur Badil.info suite à ce nouveau verdict et adressée à "l'opinion publique nationale et internationale", le journaliste annonce son intention d'entamer "une grève de la faim à compter de mardi 12 septembre", précisant qu'il ne l'interrompra que dans le cas "d'une enquête sur les circonstances du jugement". El Mahdaoui se dit également "prêt à toute interrogation ou enquête dans le but de présenter des preuves de son innocence".

Hamid El Mahdaoui fait l'objet d'autres poursuites pour "non-dénonciation d'un crime portant atteinte à la sûreté de l'État". La première audience de ce nouveau procès doit se dérouler le 3 octobre.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss