Economie

Le point sur les parcs éoliens: plus de 50% de l'objectif national atteint d'ici 2019

Le point sur les parcs éoliens: plus de 50% de l'objectif national atteint d'ici 2019
septembre 06
16:11 2017
Partager

Alors que les instances régionales de Draâ-Tafilalet ont récemment donné leur feu vert pour le projet éolien de Midelt, Telquel.ma fait le point sur les hélices du Royaume.

Jeudi 31 août, la commission régionale d’investissement de Drâa-Tafilalet a adopté le projet de parc éolien de Midelt. Il s'agira de la plus importante installation du genre au Maroc après le mégaprojet de Tarfaya. Sa capacité de production sera de 180 mégawatts, pour une mise en service prévue début 2019.

Doté d'un investissement de 2,5 milliards de dirhams (400 millions d'euros financés par l'Allemagne), ce projet est porté par Nareva (filiale de la holding royale SNI) le géant marocain des énergies renouvelables, et par le groupe italien "Enel Green Power". Les pylônes éoliens seront produits à Tanger par la société allemande Siemens.

Ce projet est une aubaine supplémentaire pour le développement de la région Drâa-Tafilalet qui abritera également la centrale solaire de Midelt, le projet Noor Tafilalet à Erfoud et Zagora et le projet Noor Atlas à Boudnib, en plus d’autres projets hydroélectriques. L’ensemble de ces projets d’énergie verte permettra de générer près de 1.400 mégawatts, ce qui est estimé à environ 30% de l’objectif national.

Et d'ailleurs sur le plan national, où en est-on du développement de l'énergie éolienne dans le Royaume?

6 parcs éoliens opérationnels, 4 en cours d'installation : 1 gigawatt installé d'ici 2019

Dans le cadre de son objectif de production de 52% de son électricité à partir d'énergies vertes à l'horizon 2030, le Maroc se fixe une cible de 2 gigawatts pour son volet éolien. Les 10 projets déjà lancés ou en cours d'installation totaliseront 1,016 gigawatt, soit plus de 50% de l'objectif total de production.

 

carte éolien

Carte issue du site internet de l'agence Masen

  • Les projets déjà opérationnels : 730 mégawatts 

Le premier parc éolien avait été installé dès l'an 2000 dans la région de Tétouan (Abdelkhalek Torrès), pour une puissance installée de 50 mégawatts. 7 ans après, c'est le parc de Amogdoul d'une puissance de 60 mégawatts qui avait été implanté dans la région d'Essaouira. S'en sont suivis les parcs de Tanger en 2010 totalisant 140 mégawatts, et de Laayoune en 2013 ajoutant 60 mégawatts à la production éolienne nationale.

Le mégaprojet éolien de Tarfaya a vu le jour en 2014, pour une puissance installée de 300 mégawatts. Doté de 131 turbines, il est  le plus grand parc d'Afrique et a été réalisé par le groupe français Engie, en partenariat avec Nareva.

Le dernier projet installé jusqu'à présent est celui de Ksar Sghir, situé entre Tanger et Tétouan, inauguré fin 2016 avec une capacité de production de 120 mégawatts.

  • Les projets en cours : 466 mégawatts

En 2018, hormis le parc de Midelt, 3 autres parcs éoliens devraient sortir de terre. Celui de Taza, au nord de Midelt, aura une capacité de 150 mégawatts. Le groupe français Alstom sera le constructeur des turbines, et l'investissement s'élève à 2,4 milliards de dirhams d'investissement.

Le parc éolien de El Oualidia sera quant à lui doté de 36 mégawatts, et celui de Boujdour, au sud du pays, devrait produire 100 mégawatts.

 

 

 

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss