Maroc

Le Maroc épinglé par l'OMS pour sa promotion de l'allaitement maternel

Crédit : CC
Le Maroc épinglé par l'OMS pour sa promotion de l'allaitement maternel
août 03
14:27 2017
Partager

Dans un rapport le 1er août, l’Organisation mondiale de la Santé pointe l’insuffisance du budget alloué par le Maroc à la promotion de l’allaitement maternel. Une bonne pratique qui permet, pourtant, de réaliser de nombreuses économies d’échelles.

Le Maroc ne dépenserait annuellement que 0,1 dollar par nouveau-né pour la promotion de l’allaitement maternel d'après un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), publié ce mardi 1er août. L’institution recommande à ses nations membres de porter ce montant à 4,7 $, afin de sauver 520.000 enfants de moins de cinq ans, et de réaliser quelque 300 milliards de dollars d’économies d’ici 2025.

Dans son index mondial, l’organisme onusien reproche aussi au Maroc l’absence de dispositions contraignantes susceptibles d’améliorer la situation. "L’allaitement maternel est pourtant l’une de nos priorités", assure Leïla El Ammari, responsable du programme national de nutrition au ministère de la Santé. "Nous préparons notamment une nouvelle réglementation sur la publicité des produits infantiles, et nous allons bientôt diffuser un plaidoyer pour réviser le Code du travail", précise-t-elle.

La modification du Code du travail, qui ne réserve qu’une heure quotidienne aux jeunes mamans pour l’allaitement de leur bébé, était l’une des revendications avancées lors de la campagne ministérielle d’avril dernier, intitulée "Aidons les mères à allaiter leurs enfants partout, et à n'importe quel moment".

Meriem Bessa, fondatrice de l'association Cocoon Baby, pointait également dans nos colonnes le manque d’information, et la faiblesse de la pension CNSS accordée lors du congé maternité (6.000DH mensuels maximum). En 2011, seulement 27,8% des femmes marocaines pratiquaient l'allaitement exclusif au cours des six premiers mois, contre 40% au niveau mondial.

Unanimement reconnus, les bienfaits de l’allaitement maternel sont nombreux, aussi bien pour l’enfant que pour la mère. Ils assurent ainsi au nourrisson une protection contre la pneumonie, les diarrhées et les allergies alimentaires pour le premier. Pour la mère, allaiter son enfant permet de prévenir des cancers du sein et des ovaires. 

"L'allaitement maternel donne aux nourrissons le meilleur départ possible dans la vie ; il a l’effet d’un premier vaccin, en les protégeant de maladies potentiellement mortelles, et en leur donnant tous les éléments nutritifs dont ils ont besoin pour survivre et s’épanouir", résume le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, tout nouveau directeur général de l’OMS.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss