Culture

"Sur les pas de Leila Alaoui", une exposition photos à ciel ouvert à Rabat

Crédit : Leila Alaoui
"Sur les pas de Leila Alaoui", une exposition photos à ciel ouvert à Rabat
juin 08
15:35 2017
Partager

Quarante photos de Leila Alaoui, enrichies de textes de l’artiste photographe, sont exposées du 8 au 30 juin à Rabat.

L’exposition itinérante à ciel ouvert, "Sur les pas de Leila Alaoui", sera ouverte à tous dans les allées de Mahaj Ryad à Rabat. En hommage à la jeune photographe décédée en janvier 2016 lors d’un attentat terroriste à Ouagadougou, 40 de ses photos et de ses textes sont exposés du 8 au 30 juin par le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) en partenariat avec la Fondation Leila Alaoui.

Deux projets de la jeune photographe sont exposés et font voyager le spectateur dans les oeuvres de Leila Alaoui. Parmi celles-ci, "Les Marocains", une série de portraits photographiques réalisés dans diverses communautés marocaines. "Ce projet constitue une archive visuelle des traditions et des univers marocains qui tendent à disparaître sous les effets de la mondialisation", avait écrit Leila Alaoui. "No pasara" est un deuxième projet de portrait qui porte sur les jeunes Marocains qui veulent traverser la Méditerranée dans l'espoir d'un avenir meilleur. "Les images sont un témoignage de leurs réalités et de leurs illusions, car si la possibilité de brûler les frontières demeure incertaine, beaucoup finissent pas brûler leur identité, leur passé et souvent leur vie", avait aussi témoigné Leila Alaoui.

"Un appel contre la haine"

Le projet a pour but de rappeler "son parcours exceptionnel de créatrice et militante pour un monde plus juste et fraternel", selon un communiqué des deux institutions organisatrices. "Leila incarnait l’ouverture, la créativité, la beauté. À travers son travail elle donnait une voix à tous les laissés pour compte : les migrants subsahariens, les réfugiés syriens, les ouvriers effacés de la mémoire, les enfants de la rue et ceux malades, les femmes maltraitées et les gens oubliés des campagnes", témoigne dans un communiqué Christine Alaoui, présidente de la Fondation Leila Alaoui.

L'exposition "Sur les pas de Leila Alaoui" à Rabat.

L'exposition "Sur les pas de Leila Alaoui" à Rabat.

Pour sa part Abdallah Boussouf, le secrétaire général du CCME, rappelle qu'"à travers son vécu, ses engagements et ses réalisations, Leila Alaoui a exprimé à la face du monde notre attachement commun aux valeurs de la tolérance et du vivre-ensemble, ici, au Maroc et au-delà de nos frontières".

Une exposition itinérante

"L'exposition itinérante dans les rues de nos villes et campagnes est un appel contre une haine qui ne tuera pas nos valeurs, notre attachement au vivre-ensemble et notre dignité", ajoute le communiqué. Après le vernissage qui aura lieu le 9 juin, les spectateurs pourront profiter de l'exposition gratuite jusqu'au 30 juin à Rabat. Les œuvres de Leila Alaoui seront ensuite présentées à Tanger Med de juillet à septembre, puis dans tous les lieux au Maroc où la photographe a travaillé, comme à Merzouga ou Tamesloht. Elle voyagera plus tard à Bruxelles, Paris, Nice, Toulouse et Madrid.

Lire aussi : Témoignages. Ils ont aimé Leila Alaoui

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss