Maroc

Lachgar: "Il est temps de dire à Benkirane ça suffit!"

Crédit: Rachid Tniouni
Lachgar: "Il est temps de dire à Benkirane ça suffit!"
mars 08
19:00 2017
Partager

Pour Driss Lachgar, Benkirane doit "faire preuve de responsabilité" en "ouvrant les négociations avec l'ensemble des partis politiques".

Le Premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar, s'est fendu d'une sortie tonitruante au siège de son parti ce mercredi. Le chef du parti de la rose fait porter la responsabilité de l'échec de la formation du gouvernement à Abdelilah Benkirane. "Il est temps de dire à Benkirane ça suffit", a-t-il lancé devant les journalistes.

"Les instances de son parti s’immiscent dans la formation du gouvernement", poursuit Lachgar qui estime que "le roi a nommé Benkirane et non le PJD à la tête du gouvernement". Il regrette que le chef du parti de la lampe fasse "l'amalgame entre les affaires de son parti et la primature". Pour le chef de l'USFP, Benkirane doit "faire preuve de responsabilité" en "ouvrant les négociations avec l'ensemble des partis politiques". "Nous avons fait preuve d'une énorme patience face à Abdelilah Benkirane", a-t-il encore déclaré.

Lachgar explique que si le chef du gouvernement désigné échoue, ce sera au roi de trancher. Le leader socialiste écarte par ailleurs le scénario d'élections anticipées. Pour lui, "il faudrait qu'un conseil des ministres le décide; or le gouvernement n'est pas formé". Le parton du parti de la rose va même plus loin, en exhortant à l'ouverture d'un débat élargi: "j'appelle en toute responsabilité l'ensemble des responsables de parti à négocier pour décider quel gouvernement et quel chef de gouvernement nous voulons à l'avenir".

Sans surprise, Driss Lachgar a affiché son accord total avec Aziz Akhannouch, qui insiste pour que le parti de la rose fasse partie du futur exécutif. "Je suis convaincu de l'importance de la présence de l'USFP au sein du gouvernement. Nous sommes main dans la main avec Akhannouch, que l'on considère comme partenaire". Le Premier secrétaire de l'USFP a voulu balayer  les accusations de courir derrière les maroquins. "Je ne serai pas ministre", a-t-il tranché.

Conférence Driss Lechgar USFP RT (3)

Lire aussi: Gouvernement: "Il n'y a plus de négociations"

Lire aussi: Benkirane propose des ministres USFP... sans l'étiquette du parti

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss