Maroc

Etat des lieux du projet de Marchica Med dans la baie de Cocody à Abidjan

Etat des lieux du projet de Marchica Med dans la baie de Cocody à Abidjan
mars 06
16:18 2017
Partager

Mohammed VI a visité la baie de Cocody avec Alassane Dramane Ouattara le 6 mars afin de dresser un bilan de l'avancement du projet de sauvegarde et de valorisation de la zone.

Saïd Zarrou, président du directoire de Marchica Med, société en charge du pilotage du projet dans la baie de Cocody, a présenté l'avancée des chantiers devant Mohammed VI et Alassane Ouattara. Il a affirmé que le projet "de sauvegarde et de valorisation de la baie de Cocody a franchi des étapes importantes" et a ainsi atteint une phase de maturité, notamment en ce qui concerne les infrastructures, selon la MAP. La première phase de ce projet qui porte notamment sur "la dépollution du site et son aménagement paysager, la protection contre les inondations", connaît un taux de réalisation très avancé, selon Saïd Zarrou.

Lire aussi : Tournée royale: Mohammed VI visitera la baie de Cocody le 6 mars

 "Nous entamons aujourd’hui la seconde étape. Elle concerne le développement de la baie, et sa mise en valeur", a-t-il poursuivi. Le patron de Marchica Med a souligné que "l'ensemble des composantes du projet sont en cours d'étude ou de construction". Le tout a nécessité une enveloppe globale de 450 millions de dollars. Impression

Le financement de cet investissement a été bouclé en associant plusieurs bailleurs de fonds internationaux, rapporte l'agence de presse. Cet investissement sera mobilisé, à hauteur de 20 %, par un crédit relais à lever par le gouvernement ivoirien auprès des marchés financiers, et par le biais de banques commerciales. Le reste du financement sera assuré dans le cadre d’un emprunt concessionnel par les principaux fonds arabes, notamment, la Banque islamique de développement, et la Banque arabe pour le développement économique en Afrique.

Nouveau mémorandum

À cette occasion, le roi et le chef d’État ivoirien ont présidé la cérémonie de signature d'un mémorandum d'entente relatif à la nouvelle phase de développement de la baie et de sa mise en valeur. Signé par le ministre ivoirien des Infrastructures économiques, Amédé Kouakou Koffi, et le président du directoire de Marchica Med, Saïd Zarrou, ce document fixe les modalités de mise en œuvre d’un programme de valorisation et d'exploitation portant sur la rive Plateau, le Parc urbain de Cocody et la Coulée verte du Banco.

Sur la rive Plateau, il sera question de la mise en place de la "Maison Ivoire" qui comprendra des hôtels, un centre commercial, un centre de congrès, ainsi que des équipements de promotion de la culture ivoirienne. Il est prévu également la réalisation d'infrastructures ludiques, de restauration et de loisirs autour de la marina d’Abidjan.

Par ailleurs, Cocody verra la construction d’un parc urbain, doté de trois composantes essentielles, à savoir une plaine sportive, un espace d’animation aquatique et un site d’aventures et de découvertes.

Concernant  la Coulée verte du Banco, il s’agira de la dépollution, du reboisement et de l'aménagement urbain d'un corridor de 3.000 ha entre la forêt du Banco et la baie de Cocody. Il est prévu également la mise en place d'infrastructures de proximité pour les populations des quartiers limitrophes, ainsi que l’édification de maisons thématiques. Il s'agit notamment de la "Maison du Cacao", la "Maison du Café", la "Maison du Tissage", la "Maison aux Bijoux", la "Maison aux Fleurs" et de la "Maison du Bois". Le Mémorandum d’entente prévoit aussi une extension de partenariat portant sur l’aménagement urbain et portuaire du Grand Bassam.

Des opportunités de développement

Les projets de sauvegarde et de valorisation de la baie de Cocody et du Canal des Pangalanes à Madagascar, également confié à Marchica Med, "offrent des opportunités de développement à l'échelle continentale aux entreprises marocaines opérant dans les secteurs du BTP, de l'agriculture, des mines, des énergies et des services et ce, dans le cadre de partenariats gagnant-gagnant avec les opérateurs locaux", promet l'agence de presse officielle.

Lire aussi : Madagascar va s'inspirer de l'expérience de Marchica pour valoriser un canal

En juin 2015, Marchica Med avait signé un contrat d'assistance à maitrise d'ouvrage avec le gouvernement ivoirien. Ce contrat met le groupe marocain en charge du pilotage du projet de sauvegarde et de valorisation de la baie de Cocody, pour lequel la société a créé, en mars 2016, une succursale à Abidjan.

(Avec MAP)

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss