Culture

Le bilan du ministère de la culture en six chiffres

Image de synthèse du grand théâtre de Rabat. (c) Zaha Hadid Architects
Le bilan du ministère de la culture en six chiffres
septembre 14
10:37 2016
Partager

Budget du ministère, fonds d'aide pour les projets culturels ainsi qu'un budget record pour deux grands théâtres à Rabat et Casablanca. Le bilan de la culture en chiffres.

Après quatre années passées à la tête du ministère de la Culture, l’heure est au bilan pour Mohamed Amine Sbihi. Le ministre a énuméré les réalisations ainsi que les mesures prises au cours de ce mandat. Florilège en chiffres :

711 millions de dirhams

C’est le budget du ministère de la culture. Il est passé de 593 millions de dirhams en 2012, à 711 millions de dirhams en 2016. Une hausse de 20% jugée « ambitieuse mais insuffisante » par Lotfi Lamrini, secrétaire général du ministère de la culture.  Le responsable explique que « le budget du ministère représente 0,25% du budget de l’Etat, mais ça ne nous a pas empêché de lever des fonds. Le manque de moyens n’est pas une raison de croiser les bras. »

2,8 milliards de dirhams

C’est la somme allouée en 2014 aux deux faramineux projets de théâtres à Rabat et Casablanca. Le grand théâtre de Rabat, conçu par la star de l’architecture contemporaine Zaha Hadid (décédée en mars 2016) s'est vu allouer 1,4 milliard de dirhams. Lancés en 2014, les travaux sont toujours en cours. Le grand théâtre de Casablanca Casa Arts, conçu par le célèbre architecte français Christian de Portzamparc, nécessitera pour sa part un budget de 1,2 milliard de dirhams. La construction du théâtre prendra fin en 2017.

65 millions de dirhams

Pour faire une résidence dans un pays étranger, monter une exposition, éditer un livre ou encore produire un projet culturel, le ministère de la culture débloque depuis 2014 la somme de 65 millions de dirhams, contre 10 millions de dirhams en 2011. Les projets théâtraux, de musique et d’édition sont financés à hauteur de 15 millions de dirhams chacun. Les arts plastiques bénéficient de 10 millions et les associations et festivals sont, pour leur part, financés à hauteur de 10 millions. « On a mis fin à la rente dans l’allocation des fonds d’aide à la culture. Aujourd’hui, il faut présenter un projet viable et qui tient la route pour pouvoir bénéficier de l’aide » nous précise Lotfi Lamrini.

841

C’est le nombre de projets d’édition (création, impression, distribution de livres) qui ont été soutenus par le ministère de la Culture en 2016, contre 313 pour l’année 2014.

35 espaces culturels créés

Le ministère a créé entre 2012 et 2016 35 nouveaux espaces culturels au sein des communes urbaines. Il reste encore 70 communes urbaines qui ne sont pas dotées de lieux culturels sur les 221 que compte le royaume. « On a accéléré la cadence en mettant en place une cartographie, en levant des fonds et en s'associant avec d'autres ministères et opérateurs », justifie le secrétaire général du ministère.

635,5 millions de dirhams

C’est la somme levée pour la préservation et la restauration du patrimoine marocain. Un effort auquel participe le département de la culture, mais aussi d'autres ministères ainsi que le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Les projets comprennent, entre autres, la réhabilitation de 27 sites historiques à Fès, à Rabat (site du Chellah et les Oudayas à Rabat) mais aussi à Tanger et Tétouan.

 

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss