Maroc

Un forum proche du PJD se solidarise avec les « amants du MUR »

Omar Benhammad (à d.) en compagnie du président du MUR Abderrahim Chikhi Crédit : Tniouni
Un forum proche du PJD se solidarise avec les « amants du MUR »
septembre 05
13:02 2016
Partager

Le Forum de la dignité, association proche du PJD, affiche sa solidarité avec Omar Benhammad et Fatima Nejjar accusés d'adultère et appelle à reformuler les textes du code pénal sanctionnant les relations hors mariage.

Le Forum de la dignité des droits de l'Homme,  association de défense des droits humains proche du PJD, s'est solidarisé avec les cadres islamistes Omar Benhammad et Fatima Nejjar surpris en « flagrant délit d'adultère ». L'association a aussi appelé à la révision des articles 490, 491 et 492 du code pénal relatifs aux relations sexuelles hors-mariage et à l'adultère. « L'application des articles 490, 491 et 492 du Code pénal par les fonctionnaires chargés d'appliquer la loi peut porter atteinte aux libertés individuelles et aux droits constitutionnels des citoyens. De même, cette mauvaise application de ces lois expose les citoyens à des traitements dégradants et inhumains touchant leur dignité », indique le communiqué du Forum publié le 4 septembre.

Le bureau exécutif du Forum estime « nécessaire » la révision des articles de loi susmentionnés pour les entourer de toutes les garanties et de préventions afin d'éviter tout abus de son application, sans toutefois préciser la nature de ces réformes. Le Forum va même plus loin, ouvrant la voie à l'abrogation pure et simple de ces lois. Une première venant d'une association proche des islamistes du PJD. Dans le cas où ces garanties ne pourront pas être apportées, « il serait préférable d'annuler ces articles afin d'éviter toute atteinte aux droits des citoyens », peut-on lire dans le communiqué.

« L'État doit indemniser » les amants du MUR

Concernant le cas des cadres du MUR,  le Forum demande au ministère de l'Intérieur et au Conseil national des droits de l'Homme de « rectifier la mauvaise voie prise par cette affaire », appelant l'État à « assumer ses responsabilités en indemnisant les deux citoyens sur les dégâts dont ils ont fait objet. » Le Forum estime en effet que la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) à Casablanca a « maintenu les deux citoyens en détention préventive pendant cinq heures sans avoir alerté le parquet général de Benslimane.»

Les ex-dirigeants du MUR avaient été surpris « en flagrant délit d’adultère » dans une voiture garée devant une plage de Mansouria dans la matinée du 20 août. Leur procès s'est ouvert le 1er septembre au tribunal de première instance de Benslimane et s'est soldé par un report. La prochaine audience est prévue pour le 22 septembre. Omar Benhammad est poursuivi pour tentative de corruption tandis que Nejjar l’est pour complicité d’adultère.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss